Notez ce post

Lire également : La vérité révélée : Gabriel Attal confronte une fausse actualité en pleine période électorale

You are currently viewing Législatives 2024 : à Pontivy, la CGT se dresse contre le Rassemblement national pour protéger la colère rurale

Législatives 2024 : à Pontivy, la CGT se dresse contre le Rassemblement national pour protéger la colère rurale

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Politique
  • Commentaires de la publication :0 commentaire

La montée du RN à Pontivy : un défi pour la CGT

À Pontivy, un vent de changement souffle avec force. Le Rassemblement National (RN) a surpris lors des dernières élections européennes en remportant 34,39 % des voix, un chiffre qui place le parti en tête dans cette région historiquement réticente aux idées d’extrême droite. Ce résultat marque un tournant significatif pour la Bretagne, connue pour son engagement contre ces mouvances.

Face à cette montée, la CGT, sous la houlette de figures telles que Christian Bernard, mobilise ses troupes. Les actions ne se limitent pas à de simples manifestations ; elles visent à occuper l’espace public et à sensibiliser la population sur les enjeux de ces résultats. La lutte se joue autant dans les rues que dans les esprits des habitants.

Pour approfondir : Élections législatives 2024 : la mobilisation croissante se traduit par un record de procurations

Les stratégies de la CGT pour contrecarrer le RN

Christian Bernard et ses collègues du syndicat CGT ne ménagent pas leurs efforts pour contrer l’influence du RN. Lors des manifestations, qu’ils soient 50 ou 8000, l’objectif demeure clair : rappeler les valeurs de solidarité et d’équité, essentielles à la cohésion sociale. Le 15 juin, ils ont rassemblé 400 personnes dans une démonstration de force contre l’extrême droite.

Le syndicat utilise également les interactions quotidiennes pour éduquer et informer. En discutant autour d’une tasse de café ou lors des rencontres dans les marchés locaux, chaque conversation est une opportunité de dissiper les doutes et de renforcer un front commun contre la division semée par le RN.

Lire également : Législatives 2024 : quand la lutte citoyenne transforme le paysage politique contre l'extrême droite

Les enjeux sociaux et économiques à Pontivy

Le secteur agroalimentaire, pilier de l’économie locale, est un terrain de lutte important. Avec la moitié des emplois dépendant de cette industrie, la précarité et les conditions de travail sont au cœur des préoccupations. Annie Dagorne, secrétaire de mairie et membre du syndicat, souligne que bien des emplois sont stables mais fragilisés par des politiques qui favorisent les divisions sociales.

Ronan Le Nézet, ouvrier et syndicaliste, ajoute que le RN a su exploiter le mécontentement général envers le président et ses politiques clivantes. Le sentiment d’abandon par les pouvoirs publics, couplé à la précarité économique, crée un terreau fertile pour l’extrême droite, rendant la bataille de la CGT encore plus cruciale.

  • 34,39 % des voix pour le RN à Pontivy
  • 8000 personnes mobilisées lors d’une manifestation anti-RN
  • 50 à 8000 personnes : les nombres varient, mais l’engagement reste

L’avenir politique de Pontivy se joue aujourd’hui, et la CGT se positionne en première ligne pour défendre les valeurs de justice et de solidarité. Votre voix compte aussi. Face à l’adversité, chaque action, chaque vote peut renverser la tendance. Ne laissez pas la peur décider de l’avenir. Engagez-vous, informez-vous et, surtout, participez. La bataille pour l’âme de Pontivy, et de la Bretagne en général, est loin d’être terminée.

Notez ce post

Laisser un commentaire