Notez ce post

Suggestions de lecture : Euro 2024 : N'Golo Kanté et Adrien Rabiot, des artistes du milieu qui redéfinissent le jeu

You are currently viewing Suisse-Italie : une déroute inattendue qui ébranle les champions en titre à l’Euro

Suisse-Italie : une déroute inattendue qui ébranle les champions en titre à l’Euro

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Sport
  • Commentaires de la publication :0 commentaire

Une victoire inattendue pour la nati

Le samedi 29 juin à Berlin a été témoin d’un événement majeur dans le monde du football européen. La Suisse, avec une performance remarquable, a éliminé l’Italie, tenant du titre, sur le score de 2-0 lors des huitièmes de finale. Ce résultat n’était pas seulement une victoire, mais un signal fort envoyé par la Nati.

La Suisse a dominé le match dès les premières minutes, montrant une cohésion et une détermination qui semblaient faire défaut à l’équipe italienne. Les buts de Ruben Vargas, à la 37e minute, et au début de la seconde période, ont scellé le destin des Azzurri, laissant les spectateurs et les fans en plein émoi.

Plus d'informations : Les défis de la circulation à Paris lors des jeux olympiques 2024 : Ce que vous devez savoir pour éviter les tracas

Les conséquences pour les deux équipes

Cette défaite a été un coup dur pour l’Italie, qui a semblé manquer de l’inspiration et de la synergie nécessaires pour surmonter la stratégie suisse. Le sélectionneur italien, Luciano Spalletti, a exprimé sa déception, soulignant le manque de fraîcheur et de coordination de son équipe. Cette élimination soulève des questions sur les changements nécessaires au sein de l’équipe pour les compétitions futures.

À l’inverse, la Suisse se qualifie pour les quarts de finale, un exploit qu’elle répète après son succès contre la France en 2021. Le prochain adversaire de la Suisse sera le vainqueur du match entre l’Angleterre et la Slovaquie, un affrontement prévu le 6 juillet à Düsseldorf.

Suggestions de lecture : Tour de France 2024 : découvrez les défis vertigineux de la 20e étape dans les Alpes du Sud

Les figures clés de la rencontre

Ruben Vargas a indiscutablement été l’homme du match. Avec une passe décisive et un but, il a joué un rôle crucial dans la victoire de son équipe. Son action a non seulement démontré son talent individuel mais aussi sa capacité à être décisif dans les moments importants.

Le gardien italien, Gianluigi Donnarumma, malgré ses efforts, n’a pas pu arrêter l’offensive suisse. La déception était palpable chez les joueurs italiens, notamment chez le capitaine Donnarumma, qui ont été vus abattus après leur élimination.

Points marquants du match :

  • 37e minute: Premier but par Ruben Vargas, assisté par Remo Freuler.
  • Début de la seconde période: Deuxième but par Vargas, consolidant l’avance suisse.
  • 51e minute: Un incident critique lorsque Fabian Schar, défenseur suisse, a failli marquer contre son camp, mais le ballon a heurté le poteau.

La Suisse continue donc son parcours impressionnant dans l’Euro, démontrant que la cohésion et la stratégie sont parfois plus déterminantes que la réputation ou le passé glorieux. Pour l’Italie, c’est un retour à la planche à dessin, avec beaucoup à réfléchir pour reconstruire et revenir plus fort. Le football, toujours imprévisible, nous réserve encore bien des surprises et des émotions.

Notez ce post

Laisser un commentaire