Notez ce post

Lire la suite : Jeanne Balibar : un voyage émotionnel à travers le théâtre et les échos de l'histoire familiale

You are currently viewing Un après-midi avec Bastien Bouillon : révélations sur ses choix de carrière et ses goûts inattendus

Un après-midi avec Bastien Bouillon : révélations sur ses choix de carrière et ses goûts inattendus

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Cinéma
  • Commentaires de la publication :0 commentaire

Une rencontre inattendue

Imaginez un après-midi tranquille transformé par la présence d’un acteur en vogue, Bastien Bouillon, au bar luxueux de l’hôtel Peninsula à Paris. Ce jour-là, l’atmosphère distinguée de l’hôtel contrastait avec la simplicité de l’acteur, qui partageait ses pensées avant de s’envoler vers le Grand-Est pour un nouveau projet.

Le contexte était plutôt formel, mais Bastien, entre deux rendez-vous médiatiques pour la promotion du nouveau film « Le Comte de Monte-Cristo », a réussi à insuffler un air de légèreté à notre entretien. Il admit même avoir vérifié avec son agent si demander des glaçons ne le ferait pas passer pour prétentieux.

À ne pas manquer : À l'affiche cette semaine : découvrez des émotions intenses avec « Nomad », « The Bikeriders », « Vice-Versa 2 », et « Six pieds sur terre »

Les confessions d’un acteur

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Bastien Bouillon n’est pas le genre d’acteur qui se laisse facilement impressionner par les paillettes d’Hollywood ou les attentes de ses agents. Malgré une carrière jalonnée de rôles variés depuis 2009, il garde un avis très tranché sur ses performances et le milieu du cinéma.

Il partage ouvertement ses frustrations, comme lorsque des scènes cruciales de son dernier film ont été supprimées au montage. « C’était frustrant, mais la tension nécessaire transparaît toujours à l’écran », confie-t-il, en révélant un peu de son processus créatif personnel, toujours avec un sourire en coin.

Suggestions de lecture : Au Festival La Rochelle Cinéma, Michael Haneke sonde la mauvaise conscience de l’Europe

Un goût prononcé pour la simplicité

Sans surprise, lorsqu’il s’agit de ses préférences personnelles, Bastien Bouillon choisit la simplicité. Contrairement à beaucoup de ses pairs, il n’a pas un faible pour les produits de luxe ou les boissons compliquées. « Je préfère les choses simples, les bières légères qu’on peut boire sans réfléchir », dit-il en riant.

Sa franchise sur ses préférences, même en matière de boissons, reflète son caractère terre à terre. Il préfère la convivialité d’un apéro simple aux cocktails sophistiqués des bars de luxe, un trait qui le rend d’autant plus attachant.

Liste de ses films et rôles notables :

  • La Nuit du 12 : un flic confronté à une affaire de féminicide
  • Le Comte de Monte-Cristo : Fernand de Morcerf, le rival d’Edmond Dantès
  • Plusieurs collaborations avec des réalisateurs comme Valérie Donzelli et Sébastien Betbeder

Cet après-midi avec Bastien Bouillon a révélé un homme attaché à ses racines et à ses principes, un acteur qui, malgré la reconnaissance et les rôles de plus en plus importants, reste fidèle à lui-même et à ses goûts simples. Un témoignage rafraîchissant dans un milieu souvent critiqué pour son artificialité.

Notez ce post

Laisser un commentaire